Jouer avec le feu pour la chandeleur

Le 2 Février c'est la chandeleur

Cette fête est issue d’une vieille coutume
païenne où il était visiblement question de flambeaux et de festivités pour
s’attirer les bonnes grâces de la déesse des moissons ou pour fêter le retour
de jours plus cléments.

D’accord dans les Landes, début février, ce sont souvent les jours les plus froids de l’hiver qui s’annoncent, mais qu’à cela ne tienne, la chandeleur est une bonne excuse pour ajouter un peu de festivité et de célébration collective dans notre quotidien.

Une déambulation avec flambeaux n’étant pas au programme (quoique !?), profitons de flammes plus modestes, mais à la bonne odeur d’agrume, en fabricant des lampions avec des clémentines (celles du marché de Labenne par exemple !). Ci-dessous les principales étapes si besoin.

Laissons les enfants allumer ces petits lampions pour le plaisir de manipuler le feu en sécurité avec nous.

Discutons saisons, allongement des jours et autres discrets préparatifs de la nature pour le printemps qui s’approche doucement … (Avez-vous vu les mimosas qui se préparent ?)

Nous vous souhaitons une joyeuse et lumineuse fête de la chandeleur !

ça vous parle aussi ?

Recevez notre lettre mensuelle, une invitation à profiter à votre rythme de la nature qui nous entoure avec un petit plaisir de saison, l’escapade en famille du mois, un texte ou une vidéo qui nous inspire et … des surprises et invitations à des ateliers exclusifs comme «nos enfants et la grimpe d’arbre, comment les accompagner ?».

Pour la recevoir, c’est ici.

Retrouvez nous sur...

Vous souhaitez soutenir Ekolondoï en devenant adhérent ?

Tout d’abord, nous vous en remercions, ainsi que de l’intérêt que vous portez à l’association.
Pour devenir adhérent, il vous suffit de remplir le formulaire ci-dessous.
Il s’agit d’une adhésion annuelle par famille, valable pour l’année civile en cours.

Propulsé par HelloAsso

Nous contacter

Vos coordonnées

Faites-nous savoir comment vous contacter.


Comment pouvons-nous vous aider ?

N’hésitez pas à poser une question ou à simplement laisser un commentaire.

S'inscrire à notre newsletter